Chanlatte: Tout ce qu’il faut savoir!

La chanlatte est un élément fondamental et incontournable lors de la réalisation d’un débord de toit. Il s’agit d’une pièce de bois utilisée par le charpentier lorsqu’il souhaite créer un forget.

Qu’est-ce qu’une chanlatte?

La chanlatte est une latte de bois refendue en biseau de section trapézoïdale qui se fixe en bas de pente, end en bas de pente, en d’autres termes au pied des chevrons d’une charpente.
Cette frise ou volige chanlattée mesure généralement 50 ou 80 mm de largeur, 20 ou 26 mm de grande hauteur et 10 ou 15 mm de petite hauteur.

À quoi sert la chanlatte?

La chanlatte joue plusieurs rôles. Elle renforce les chevrons, facilite la pose du bandeau de bas de pente et des brides à chéneaux. Mais sa principale fonction consiste à recevoir le premier rang des tuiles.

Non seulement elle facilite la pose du bandeau de bas de pente et des brides à chéneaux, mais elle renforce également les chevrons d’une charpente. Et une fois fixée sur ces derniers, la chanlatte devient un support à la pose des premières rangées de tuiles ou d’ardoises. Elle sert à faire des voligeages à ressauts sur lesquels on accroche directement les tuiles. Elle permet ainsi la réalisation du «battellement» ou encore du «doublis», le premier rang inférieur d’une couverture qui constituera l’égout de la toiture au-dessus du chéneau ou de la gouttière.
Par contre, sous une couverture en zinc, la chanlatte sert de pièce de fourrure d’angle.