Attique

En architecture, l’attique désigne la partie supérieure qui vient couronner une construction. Sur le principe, l’attique est positionné au dessus d’un entablement, formé d’un élément rectangulaire plus large que haut, d’une base et d’une corniche. On retrouve fréquemment un attique sur les arcs de triomphe qui est l’élément principal qui anoblit cette immense structure.

Dans l’architecture classique, l’attique désigne l’étage carré ou bien le petit mur qui se situe sur le dessus de la corniche. Cette partie de l’architecture est le plus souvent positionnée en retrait du reste du mur, ce qui permet l’aménagement d’un balcon filant du côté de la rue. L’attique a pour mission de masquer la naissance du toit.

Dans l’architecture moderne, l’attique désigne le muret plein qui est établi au faîte des façades, plus précisément sur les abords d’une toiture-terrasse ou d’une toiture dont la pente est très faible.

L’attique est également l’étage qui sert d’amortissement à une façade.