Acrotère

L’acrotère désigne le socle ou le piédestal qui soutient les ornements disposés sur les deux extrémités ou au sommet d’un fronton. Cet ouvrage fut très utilisé dans l’architecture antique, grecque et romaine. Par extension, l’acrotère désigne l’ornement en soi. Les vases en terre cuite, les statuettes en pierre et les statues sont considérés comme des acrotères.

Toujours dans l’architecture antique, l’acrotère désigne chacun des murets en maçonnerie qui sont disposés de place en place sur une balustrade. L’acrotère est également la balustrade qui est installée en haut d’une maison et qui se compose de pilastres.

Dans l’architecture moderne, le mur acrotère est le muret qui se trouve en bordure des toitures terrasses. Cet ouvrage a pour mission d’optimiser le relevé d’étanchéité.